⭐ Votre avis nous intéresse !

  • Aidez-nous à améliorer votre expérience sur notre boutique en répondant à quelques questions.

    Je donne mon avis

Je donne mon avis

star star star star_half

Mycose vaginale

Nous prenons soin de vous Logo Univers Pharmacie

Il y a 25 produits.

Affichage 1-16 de 25 article(s)

Filtres actifs

Mieux comprendre la mycose vaginale

Démangeaisons, sensations de brûlures, pertes vaginales suspectes… La mycose vaginale est un mal bien connu des femmes. Cette infection génitale est très courante et sans gravité. Elle nécessite cependant un traitement.


Qu'est ce qu'une mycose vaginale ?

La mycose vaginale est généralement causée par des levures. Ces levures peuvent toucher la peau, les ongles mais aussi les muqueuses. La levure Candida albicans est souvent responsable de ce genre d’infections de muqueuses.

Elle se caractérise par un ou plusieurs de ces symptômes :

  • des démangeaisons et inflammation au niveau de la vulve et du vagin,
  • des douleurs pendant les rapports sexuels,
  • des pertes blanches et épaisses parfois jaunes, que l’on peut comparer à du lait caillé,
  • une odeur désagréable au niveau des pertes.
  • une vulve enflée.


Quelles sont les causes d’une mycose vaginale ?

Les causes d’une mycose vaginale sont d’origines diverses et variées. Les levures responsables de ce type de mycose peuvent facilement se multiplier si l’environnement est favorable à leur prolifération.

Déséquilibre de la flore vaginale

La flore vaginale correspond à un ensemble de micro-organismes présents naturellement à l’intérieur du vagin.

Lorsque ce microbiote vaginal est déséquilibré, une mycose peut facilement s’installer. Voici les facteurs favorisant ce dérèglement.

  • Traitement antibiotique : selon le type de médicaments et la durée du traitement, certains antibiotiques peuvent attaquer les lactobacilles, micro-organismes présents dans la flore intestinale. Lorsque leur nombre diminue, la flore vaginale est plus fragile et plus susceptible de développer une mycose.
  • Vêtements : Dans certains cas, des vêtements et des sous-vêtements trop serrés ainsi que des tissus synthétiques peuvent provoquer des mycoses vaginales.
  • Pilule contraceptive : Dans certains cas, la pilule contraceptive peut perturber la flore intestinale et favoriser une mycose vaginale.
  • Hygiène excessive : Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le manque d’hygiène qui provoque une mycose vaginale. Une hygiène excessive, des douches vaginales ou encore l’utilisation de savons aux formules agressives peuvent abîmer le microbiote intestinal.
  • Grossesse : Lors d’une grossesse, les bouleversements hormonaux sont tels que la flore vaginale peut être elle aussi chamboulée.
  • Diabète et troubles immunitaires : certaines maladies comme le diabète ou encore des baisses du système immunitaire peuvent favoriser une mycose vaginale.
  • Mauvaise hygiène de vie : Consommer trop d’alcool, fumer du tabac, le stress ou encore une alimentation déséquilibrée peut maltraiter votre flore vaginale.
  • Piscine et jacuzzi : lorsque ces environnements sont mal entretenus, les chances de développer une mycose vaginale augmentent. Il est aussi important de bien se sécher et d’enfiler des vêtements secs après votre baignade car l’humidité de votre maillot de bain peut faire proliférer les bactéries.


Quels gestes adopter pour soigner une mycose vaginale ?

Pour traiter une mycose vaginale, il est d’abord conseillé de consulter votre médecin. Celui-ci vous conseillera la prise d’ovule antifongique à introduire dans le vagin. Cet ovule se place de préférence le soir, avant le coucher. La mycose s’apaise et disparaît généralement sous 72h. Si des inflammations et démangeaisons sont présentes sur la vulve, une crème antifongique peut compléter la prise d’un ovule. Ce type de crème peut s’appliquer pendant 1 semaine afin d’éviter une récidive.

Certains de ces traitements peuvent se trouver sans ordonnance. Ils ne sont à utiliser que si la personne a déjà été traitée pour ce genre de mycose avec symptômes identiques.


Comment prévenir la mycose vaginale ?

Afin d’éviter une mycose vaginale ou récidive, privilégiez les sous-vêtements confortables et en coton et évitez les vêtements trop serrés.

Vous pouvez également utiliser un savon spécifiquement conçu pour votre hygiène intime.

Évitez de garder trop longtemps un maillot de bain mouillé.

Changez régulièrement votre protection hygiénique.