⭐ Votre avis nous intéresse !

  • Aidez-nous à améliorer votre expérience sur notre boutique en répondant à quelques questions.

    Je donne mon avis

Je donne mon avis

star star star star_half

Hémorroïdes

Nous prenons soin de vous Logo Univers Pharmacie

Il y a 14 produits.

Affichage 1-14 de 14 article(s)

Filtres actifs

Les hémorroïdes, qu’est ce que c’est ?

Une hémorroïde est un réseau veineux situé au niveau du canal anal et rectal. Ce qu’on appelle communément “des hémorroïdes” correspond en réalité à une dilatation de ce réseau veineux. Il existe deux types d'hémorroïdes, internes ou externes.


Hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes sont situés dans l’anus ou la partie inférieure du rectum. Elles forment une petite bosse.


Hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes se trouvent sous la peau, au niveau de l’orifice de l’anus. Ils sont généralement gonflés et sont plus sensibles que les hémorroïdes internes.

Elles se classent selon différents stades :

  • stade 1 : Il n’y a pas de prolapsus. L'hémorroïde reste à l’intérieur.
  • stade 2 : La protubérance est réductible. Elle sort au moment des selles et revient à sa place habituelle après la défécation.
  • stade 3 : Le prolapsus peut se replacer manuellement à l’intérieur après la défécation.
  • stade 4 : L'hémorroïde ne peut plus se rentrer à l’intérieur. Elle peut nécessiter une chirurgie ou une cryothérapie.


Les symptômes

Les symptômes varient d’une personne à l’autre. Généralement, les hémorroïdes provoquent des sensations de tiraillement, de brûlures et de démangeaisons. En cas de crise hémorroïdaire, il y est possible d’avoir une sensation de congestion, de gonflements et de chaleur rendant la défécation douloureuse.

Des complications peuvent survenir et se traduisent sous forme de :

  • douleurs intenses,
  • saignements,
  • thrombose hémorroïdaire,
  • prolapsus hémorroïdaire.


Qu’est ce qui provoque les hémorroïdes ?

N’importe qui peut rencontrer un jour des problèmes d'hémorroïdes. Les facteurs de risque sont encore discutés dans la communauté scientifique mais les facteurs les plus souvent cités sont les suivants : 

  • les troubles digestifs et intestinaux, notamment la constipation qui accentue les facteurs hémorroïdes : la position assise et le fait de pousser davantage pour évacuer les selles. La diarrhée peut également irriter la zone et favoriser des hémorroïdes.
  • la grossesse : les femmes enceintes sont particulièrement sujettes à ce genre d’affections à la fin de la grossesse, lors de l’accouchement et post-partum.
  • l’hygiène de vie : l’alimentation joue un rôle important dans l’apparition d'hémorroïdes comme la consommation d’alcool, de plats relevés, de viandes et de charcuterie. Soulevez des objets lourds est également considéré comme un risque.


Comment soulager et soigner les hémorroïdes ?

Plusieurs solutions se présentent à vous pour traiter les hémorroïdes et les douleurs. Il est déjà important d’avoir une bonne hygiène. Des lingettes sont spécialement conçues pour un nettoyage délicat de la zone.

En cas de démangeaisons, vous pouvez appliquer une compresse froide pendant une dizaine de minutes, 3 à 4 fois par jour. Portez des sous-vêtements confortables en coton.

Traitement local

Il est possible d’appliquer localement un onguent, une crème ou d’administrer un suppositoire. Ces traitements contiennent généralement un anesthésique local et des substances anti-inflammatoires.

La voie locale permet un soulagement immédiat de la zone en cas de douleurs, de démangeaisons ou de brûlures

Traitement par voie orale

Un traitement par voie orale permet d’améliorer la circulation sanguine et le retour veineux. Il peut s’agir d’un médicament ou bien d’un complément alimentaire à base de plantes comme le marronnier d’Inde par exemple.

L’homéopathie

Plusieurs traitements homéopathiques existent pour traiter les troubles hémorroïdaires. Ils peuvent prendre la forme de granules, de crèmes ou de solution buvable.

Chirurgie

Si les symptômes liés aux hémorroïdes persistent, certaines chirurgies mineures sont envisageables :

  • une cryochirurgie,
  • un traitement au laser,
  • une chirurgie d’excision,
  • un agraphage,
  • des injections,
  • une ligature par pose de bandes élastiques.


Évitez les hémorroïdes

Pour prévenir les hémorroïdes, il est recommandé de bien choisir son alimentation : faire en sorte qu’elle soit riche en fibres, éviter les plats trop épicés, diminuer sa consommation de charcuterie, de viande et d’alcool.

Évitez de porter des charges trop lourdes ainsi que les stations accroupies trop fréquentes.

Prenez soin de votre santé intestinale. Ne vous retenez pas d’aller aux toilettes, évitez de rester trop longtemps assis aux toilettes. En cas de constipation, veillez à ne pas faire trop d’efforts lorsque vous expulsez vos selles.