⭐ Votre avis nous intéresse !

  • Aidez-nous à améliorer votre expérience sur notre boutique en répondant à quelques questions.

    Je donne mon avis

Je donne mon avis

star star star star_half

Arthrose, rhumatisme

Nous prenons soin de vous Logo Univers Pharmacie

Il y a 17 produits.

Affichage 1-16 de 17 article(s)

Filtres actifs

Qu'est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose ou rhumatisme est un vieillissement articulaire causé par l’usure d’une l’articulation. Cette maladie du cartilage se manifeste par une douleur ou une gêne lors des mouvements, sur une ou plusieurs articulations : cervicales, genou, hanche…

L’arthrose est une affection répandue qui concerne environ 17% de la population, et qui touche majoritairement les femmes. Elle apparaît généralement après 40 ans et se généralise après 65 ans.


Comment diagnostiquer l’arthrose ?

Le diagnostic de l’arthrose est généralement facile à poser, puisqu’il s’agit majoritairement de douleurs mécaniques de l’articulation chez un patient qui a plus de 50 ans, parfois accompagnées de gonflement. Le diagnostic est parfois confirmé par une radiographie.


Quels sont les facteurs favorisant la survenue de l’arthrose ?

Les facteurs qui entraînent l’apparition de rhumatismes chroniques sont variés :

  • L’âge : c’est le facteur le plus déterminant dans la survenue de l’arthrose. On estime que cette affection se généralise après 65 ans, et qu’elle toucherait 80% des plus de 80 ans.
  • L’hérédité : si un ou plusieurs ascendants souffrent ou ont souffert d’arthrose, il y a de fortes chances d’en souffrir aussi.
  • Le poids : l’obésité est un facteur de risque important dans la survenue des rhumatismes, car le poids en trop ajoute une charge supplémentaire sur les articulations.
  • Le métier : certains métiers comportent des gestes répétitifs ou certaines positions qui créent des microtraumatismes et des lésions microscopiques. Au fil des années, elles entraînent une usure plus rapide des articulations, une situation propice aux rhumatismes. Parmi ces métiers, on retrouve certains postes dans le bâtiment qui nécessitent l’emploi d’un marteau-piqueur, mais aussi les couturiers, carreleurs, etc.
  • Le sport de haut niveau : la pratique d’un sport au niveau professionnel entraîne une utilisation plus intense des articulations, et donc une usure plus rapide de celles-ci.
  • Une anomalie génétique des membres inférieurs : le genu varum ou genu valgum, soit des jambes arquées ou en X, peuvent également entraîner des rhumatismes au fil du temps.

Comme pour toute maladie, l’accumulation des facteurs de risques augmente la possibilité de souffrir d’arthrose, parfois en entraînant sa survenue avant 65 ans.


Comment soulager l’arthrose et les rhumatismes ?

Si l’arthrose est parfois inévitable, certaines mesures permettent de la prévenir ou de ne pas l’aggraver si elle est déjà présente.


Préserver ses articulations

Entamer une perte de poids, ne pas forcer sur ses articulations pendant l’activité physique et privilégier des sports doux (natation, marche, gym douce) sont autant de moyens de préserver ses articulations. Une activité physique régulière permet de maintenir des articulations fluides et en bonne santé.

Apprendre à garder une bonne posture contribue à maintenir un cartilage sain. De plus, une posture correcte permet de ménager ses articulations.

Enfin, une alimentation variée, saine et équilibrée participe également à la préservation des articulations. Certains aliments possèdent des bénéfices intéressants pour combattre les rhumatismes et peuvent facilement être intégrés au quotidien :

  • Les légumes crucifères participent au renouvellement cellulaire grâce à la vitamine K qu’ils contiennent ;
  • Les aliments riches en Oméga-3 (poissons gras, noix…) sont de puissants anti-inflammatoires ;
  • Les légumineuses participent au renouvellement des tissus musculaires et de la masse osseuse.


Compléments alimentaires et phytothérapie

Certaines plantes et racines contribuent à réduire l’inflammation et donc à soulager les rhumatismes. Parmi elles, les racines d’harpagophyton, le cassis, les feuilles d’ortie dioïque, le curcuma ou la reine-des-prés. On les trouve généralement sous forme de compléments alimentaires.


Traitements médicamenteux

En dernier recours, il existe des médicaments qui soulagent les gênes liées à l’arthrose. Si certains ne peuvent être délivrés que sur ordonnance, d’autres sont en vente libre. Ils contribuent à améliorer la mobilité articulaire au quotidien.

Sur avis du médecin, ces médicaments sont parfois associés à des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou à des antalgiques plus puissants en deuxième intention, si les premiers ne font pas ou plus effet. Ils luttent contre la douleur.

Dans tous les cas, une prise en charge par un professionnel de santé est vivement conseillée. Il pourra apporter des réponses et des solutions adaptées selon l’intensité de la douleur et la ou les articulations touchées par l’arthrose.


Cures thermales

L’effet thérapeutique des cures thermales en rhumatologie permet d’atténuer la douleur tout en améliorant la mobilité des patients souffrant d’arthrose. Elles vont généralement de pair avec un traitement de longue durée.

Il existe des cures dans toute la France, et elles sont en partie prises en charge par la Sécurité Sociale.