Filtrer par

Prix

Prix

  • 12,00 € - 13,00 €


⭐ Votre avis nous intéresse !

  • Aidez-nous à améliorer votre expérience sur notre boutique en répondant à quelques questions.

    Je donne mon avis

Je donne mon avis

star star star star_half

Cholestérol

Nous prenons soin de vous Logo Univers Pharmacie

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs

Le cholestérol : qu’est-ce que c’est ?

Le cholestérol est un corps gras sécrété par l’organisme. Il se retrouve également dans l’alimentation.

Indispensable à la synthèse de certaines hormones, il est nécessaire au fonctionnement normal de l’organisme:

  • Il se consacre à 90% aux membranes des cellules,
  • Il est l’un des constituants de la testostérone, de la cortisone, et de la bile,
  • Il aiguille le développement de certaines cellules du fœtus,
  • Il participe à la création des synapses du cerveau,
  • Il est le précurseur de la vitamine D.

Ces fonctions essentielles sont assurées par le cholestérol. Il constitue donc un élément indispensable pour la bonne santé de l’organisme.


Cholestérol HDL et cholestérol LDL

Il existe deux types de cholestérol :

  • Cholestérol LDL : Lorsqu’il est en excès, on parle d’hypercholestérolémie. Il devient problématique lorsque son taux élevé perdure plusieurs années ; les dépôts qu’il entraîne mènent à une perte d’élasticité et une réduction des artères. L’hypercholestérolémie n’entraîne aucun symptôme apparent, mais son dépôt dans les artères peut provoquer des problèmes cardiovasculaires.
  • Cholestérol HDL : Appelé également “bon cholestérol”, il capte le cholestérol en excès dans le sang pour qu’il soit éliminé avec la bile. Un bon taux de cholestérol HDL protège des maladies cardiovasculaires.

Il existe également les triglycérides : il s’agit des graisses du sang qui ne se trouvent pas sous forme de cholestérol.

Le taux de cholestérol total — HDL, LDL et triglycérides — doit être inférieur à 2 g/l. On estime que 12 millions de Français souffrent d’hypercholestérolémie. Il s’agit donc d’un problème de santé sérieux qui nécessite une prise en charge spécifique.


Quelles sont les causes de l’excès de cholestérol ?

Plusieurs facteurs peuvent mener à un excès de cholestérol LDL, parmi lesquels :

  • La génétique et les antécédents familiaux,
  • L’âge (le facteur de risque augmente avec l’âge),
  • Le sexe (les hommes sont plus touchés que les femmes),
  • Une alimentation riche en graisses d’origine animale,
  • Un excès de poids,
  • Une activité physique insuffisante,
  • Certaines maladies (diabète, hypothyroïdie, etc.).

L’accumulation des facteurs de risques augmente la probabilité de souffrir d’une cholestérolémie élevée.


Quelles sont les conséquences d’une cholestérolémie élevée ?

Une cholestérolémie élevée perdurant plusieurs années peut entraîner ce qu’on appelle une athérosclérose. Il s’agit d’un dépôt de plaques sur les parois des artères qui entraînent une diminution de leur tonicité et de leur diamètre. Asymptomatique, elle peut néanmoins entraîner de graves complications cardiovasculaires :

  • Infarctus du myocarde,
  • Accident vasculaire cérébral,
  • Artériopathie de membres inférieurs,
  • Anévrisme artériel, c'est-à-dire une déformation de certaines artères.

Ces troubles sont d’autant plus sérieux qu’ils peuvent apparaître sans signes avant-coureurs. C’est pourquoi il est important de contrôler sa cholestérolémie tous les 5 ans à l’âge adulte.


Comment traiter l’excès de cholestérol ?

Mesures hygiéno-diététiques

Afin de baisser le taux de mauvais cholestérol, le premier réflexe est d’implanter des mesures hygiéno-diététiques.

Il est indispensable de suivre certaines règles alimentaires pour contrôler au mieux son taux de cholestérol :

  • Limiter l’apport en graisses saturées comme le beurre, la charcuterie et le fromage,
  • Privilégier les graisses insaturées que l’on retrouve dans les poissons gras, certaines huiles végétales (olive, colza…), et les noix,
  • Consommer plus d’aliments riches en fibres : fruits, légumes, légumes secs et céréales,
  • Inclure les protéines de soja dans l’alimentation : boisson, tofu, tempeh,
  • Limiter la consommation de sucre et d’alcool.

La pratique d’une activité physique régulière contribue également à réduire le taux sanguin de cholestérol LDL. Il soutient le régime anti-cholestérol.

Arrêter de fumer peut également avoir une influence sur le cholestérol en augmentant le taux de cholestérol HDL (“bon cholestérol”). Il peut ainsi mieux éliminer le mauvais cholestérol dans le sang.

Traitements médicamenteux

Le taux de mauvais cholestérol peut être abaissé par l’usage de médicaments hypolipémiants. Ils sont généralement employés lorsque le régime anti-cholestérol ne suffit pas à retrouver une cholestérolémie normale.

Les médicaments de la famille des statines sont ceux qui sont majoritairement prescrits en cas d’hypercholestérolémie. Ils bloquent une enzyme qui participe à la synthèse du cholestérol LDL. Ainsi, ils permettent de prévenir les problèmes cardiovasculaires chez les patients à haut risque.

Phytothérapie et compléments alimentaires

La complémentation et l’utilisation de la phytothérapie peuvent soutenir les traitements et les mesures hygiéno-diététiques sur avis du médecin.

La levure de riz rouge est l’un des actifs les plus courants. Il contribue à maintenir un taux normal de cholestérol LDL en complément d’une dose quotidienne de monacoline K (lovastatine) égale à 10 mg. Elle ne doit cependant pas être consommée en association avec une statine ni en substitution d'une statine.