⭐ Votre avis nous intéresse !

  • Aidez-nous à améliorer votre expérience sur notre boutique en répondant à quelques questions.

    Je donne mon avis

Je donne mon avis

star star star star_half

Bas

Nous prenons soin de vous Logo Univers Pharmacie

Il y a 187 produits.

Affichage 1-15 de 187 article(s)

Filtres actifs

En savoir plus sur les bas de contention


A quoi servent les bas de contention ?

La compression médicale est la méthode la plus répandue pour traiter les affections veineuses chroniques comme les varices. Les bas de contention sont également conseillés si vous souffrez d’un œdème, d’une phlébite, d’une embolie pulmonaire ou que vous présentez des risques de thrombose veineuse.

Porter des bas de compression évite au sang de stagner et limite certains risques associés à ce type de problématique comme les varices, les jambes lourdes ou les gonflements. Ils sont également recommandés en cas de voyage longue durée ou si vous êtes sujets à des activités sédentaires avec station debout prolongée.


Les différentes classification de bas de contention

Les bas de contention sont classés selon différents critères. La première classification de bas concerne le type de compression. En France, la pression de compression (en mmHg - millimètres de mercure) est mesuré au niveau de la cheville. On distingue ainsi 4 classes de compression. La classe I, II, III ou IV correspond à la classification de risque :

  • Classe I : entre 10 et 15 mmHg pour les troubles veineux bénins type jambes lourdes ou fourmillement.
  • Classe II : entre 15, 1 et 20 mmHg pour une majorité des troubles veineux type varices (>3 mm), en cas de grossesse ou de long voyage.
  • Classe III : entre 20, 1 et 36 mmHg pour les troubles veineux sévères comme les troubles trophiques, les risques de thrombose veineuse ou phlébite.
  • Classe IV : supérieur à 36 mmHg pour certains cas graves comme les ulcères fermés ou ouverts (sous prescription médicale uniquement).


Quelles mesures sont nécessaires pour bien choisir sa taille de bas de contention ?

Pour que vos bas soient le plus efficaces possible, il est essentiel que la taille soit parfaite. Les marques de bas de contention ont développé un panel de tailles qui conviennent à tous les types de morphologie. Pour ne pas se tromper, il est important de mesurer les éléments suivants : la pointure de votre pied, le tour de cheville, le tour de mollet et la hauteur sol-limite.


Y a-t-il des contre-indications pour les bas de contention ?

Les bas de contention sont formellement contre-indiqués en cas de :

  • Infections cutanées et plaies non cicatrisées,
  • AOMI (artériopathie oblitérante des membres inférieurs) avec index de pression systolique (IPS)  < 0,6,
  • Microangiopathie diabétique évoluée (pour une compression > 30 mmHg),
  • Phlébite bleue douloureuse avec compression artérielle (phlegmatia cœrulea dolens),
  • Thrombose septique.
  • Dans d’autres cas de figures, le port de bas de contention est déconseillé ou nécessite une réévaluation régulière du médecin sur l’efficacité et les risques encourus par le patient :
  • AOMI avec IPS entre 0,6 et 0,9,
  • Neuropathie périphérique évoluée,
  • Dermatose suintante ou eczématisée,
  • Intolérance aux fibres utilisées.


Quelques conseils si vous portez des bas de contention

Conseil N°1 : pensez à enfiler vos bas le plus tôt possible dans la journée.
Conseil N°2 : en cas de plaie, protégez-là à l’aide d’une compresse stérile bien fixée.
Conseil N°3 : avant d’enfiler vos bas, assurez-vous que vos jambes soient bien sèches. N’appliquez pas de crème ou d’huiles dessus.
Conseil N°4 : pour ne pas filer vos collants, faites en sorte que vos ongles soient courts et enlevez vos bijoux.
Conseil N°5 : pour éviter les déséquilibres et les accidents, enfilez vos bas assis sur une chaise.