⭐ Votre avis nous intéresse !

  • Aidez-nous à améliorer votre expérience sur notre boutique en répondant à quelques questions.

    Je donne mon avis

Je donne mon avis

star star star star_half

Hygiène et soin intime

Nous prenons soin de vous Logo Univers Pharmacie

Il y a 5 produits.

Affichage 1-5 de 5 article(s)

Filtres actifs

  • Type : culotte menstruelle

Hygiène et soin intime : un geste essentiel au quotidien

La zone intime mérite autant d’attention que le reste du corps. Son hygiène nécessite des produits spécifiques, doux, et qui respectent son équilibre parfois fragile. Du soin d’hygiène intime aux protections périodiques, en passant par les probiotiques vaginaux, chaque problématique intime a sa solution.


Soin d’hygiène intime

La zone intime est plus fragile que le reste du corps ; elle a donc besoin d’un soin nettoyant spécialement formulé pour respecter son équilibre. Le gel lavant intime remplit cette fonction : il nettoie la vulve tout en respectant l’équilibre de la flore intime, mais il peut également lutter contre la sécheresse intime et soulager les inconforts.

En complément, les lingettes intimes peuvent ponctuellement rafraîchir la zone intime lors d’un déplacement, après une séance de sport, en festival, etc.


Protection périodique

Les protections menstruelles préservent les vêtements et les sous-vêtements lors des règles. À chaque femme sa préférence :

  • La serviette hygiénique : simple et rapide à utiliser, la serviette hygiénique existe en différentes tailles et flux d’absorption, avec ou sans ailettes. De plus en plus de marques abandonnent la serviette classique au profit du coton biologique, plus doux avec les muqueuses.
  • Le protège-slip : idéal en début et en fin de règles, il protège des flux très légers et des saignements occasionnels.
  • Le tampon : plus discret, le tampon s’insère dans le vagin. Il est particulièrement prisé pour les activités sportives et aquatiques. Cependant, son changement doit être régulier pour éviter notamment le Syndrome du Choc Toxique (SCT), une septicémie aux lourdes conséquences.
  • La culotte menstruelle : pratique, économique et écologique, la culotte menstruelle a fait une entrée remarquée sur le marché ces dernières années. Elle allie confort et sécurité, et a l’avantage d’être lavable et réutilisable.
  • La coupe menstruelle ou cup : ce dispositif en silicone médical à insérer dans le vagin permet de recueillir le sang. Tout comme les culottes menstruelles, il a l’avantage d’être économique, écologique, lavable et réutilisable.


Probiotiques vaginaux

Les probiotiques restaurent la flore vaginale. Ces ovules ou capsules contiennent des lactobacilles qui favorisent le bon fonctionnement du microbiote vaginal, notamment en cas de déséquilibre, ce qui peut être le cas après une ou plusieurs mycoses.

Il existe également des crèmes protectrices à base de probiotiques qui protègent les muqueuses et équilibrent la flore intime.
Leur usage doit rester ponctuel en cas de fragilité, après des antibiotiques ou après une mycose.


Les bons gestes de l’hygiène intime

Afin d’éviter les mycoses et les infections, quelques mesures simples sont possibles :

  • Bannir les ingrédients agressifs et/ou irritants dans les produits d’hygiène intime tels que le parfum ou l’alcool ;
  • Ne nettoyer que la vulve, le vagin étant un organe autonettoyant. Les douches vaginales ne sont pas indiquées, car elles perturbent l’équilibre intime et favorisent l’introduction d’agents pathogènes dans le vagin ;
  • Préférer la toilette à la main, ou avec gant de toilette à usage unique (lavé entre chaque utilisation) pour éviter la prolifération de microbes ;
  • Laver la zone intime de l’avant vers l’arrière pour éviter de ramener les germes de la région anale sur la vulve ;
  • Préférer les sous-vêtements en coton pour éviter les frottements et la macération ;
  • Changer régulièrement de protection menstruelle en période de règles ;
  • Éviter le port quotidien de protège-slip si ça n’est pas nécessaire ;
  • Bien se laver les mains avant et après le passage aux toilettes.

Concernant l’épilation, les poils pubiens protègent la vulve des infections en empêchant la pénétration des germes dans les muqueuses. Il est recommandé d’opter pour la tonte ou, à défaut, pour une méthode limitant les risques de plaies.

Retrouvez vite tous nos conseils et astuces pour une hygiène et un confort intime optimal sur le blog d'universpharmacie.fr :